Contactez-nous
06 51 23 77 89
Maison des Associations
53 rue Jean Jaurès
70000 VESOUL
Cercle de Judo de Vesoul

La plupart des gens, femmes et hommes, n'imaginent pas pouvoir débuter le judo passé la vingtaine d'années ou encore bien plus âgé : ceci est dû à une méconnaissance de l'exercice qui est proposé et à une information erronée.

Quand on commence le judo, tardivement dirons-nous, il parait évident qu'on ne doit pas rentrer dans ce sport avec l'idée d'aller conquérir un titre international ou olympique, surtout dans la professionnalisation que toutes les disciplines connaissent aujourd'hui.

Bien souvent l'adulte, femme ou homme, recherche un exercice d'entretien physique et beaucoup de choix s'offrent à lui, les salles de fitness se multiplient ainsi que les activités qu'elles proposent.

Bien des gens n'osent pas franchir la porte d'un dojo, rencontrer le professeur et lui dire qu'ils veulent apprendre le judo, parce que pour eux, le judo ce sont les images que diffusent les médias lors des grandes rencontres internationales : des sportifs de haut niveau au maximum de leur puissance physique, hyper-entraînés, menant des combats désordonnés, sans construction réelle, régis par des règles d'arbitrage qui ne permettent plus aux fondements mêmes du judo de s'exprimer.

Oui cette partie-là du judo n'est pas à la portée du commun des mortels. Ce n'est pas le Judo des Dojo, qui doit rester à la portée de tous.

Le judo et les adultes

Le judo des écoles est accessible à tout âge.

C'est d'abord une éducation physique utile, car en plus d'assouplir, de coordonner, de muscler votre corps, cette discipline vous apprend à anticiper bien des dangers.

Savoir tomber en avant, en arrière, de face, sur le côté peut éviter des accidents corporels plus ou moins graves. Savoir se déplacer tout en gardant un bon équilibre pour prévenir d'un risque soudain, posséder des attitudes et des techniques de riposte lors d'une éventuelle agression, tout ceci est fort utile.

L'étude de cette gymnastique intelligente est basée sur la pratique d'attaques et de défenses réunies et codifiées par le fondateur Jigoro KANO.

Le lieu de cette pratique est aussi très important : en étant un endroit où on étudie, on travaille, le Dojo doit aussi rester un lieu reposant, car incontestablement une sérénité, une sorte de dignité y existent. Le professeur veille au calme et au respect de cet espace réservé. Le niveau des connaissances crée, hors position sociale, un climat de bonne entente et d'intérêt mutuels, tout pratiquant ayant à tout moment besoin du concours des autres pour progresser de manière harmonieuse.

Dans une véritable école de judo le professeur adaptera toujours son enseignement suivant l'âge, la morphologie, le caractère et la condition physique de l'élève.

L'étude, la recherche, l'amélioration de soi-même sont sans fin dans cette pratique où l'on peut étudier, perfectionner et poursuivre très longtemps, en compagnie de partenaires à la recherche de la même vérité.

Rejoignez-nous sur Facebook !